Quick Read N9

Dans de nombreux pays africains comme le Cameroun, les entreprises (brassicoles et extractives) s’implantent de manière anarchique.

Leur politique d’élimination des déchets participe activement à la violation de nombreux droits des populations locales partant du droit à un environnement sain au droit à la santé ou à l’alimentation. De même, ces sociétés manquent à nombre de leurs obligations telles que la réalisation d’étude impact environnemental ou celles relatives au contenu local.

Ce numéro trimestriel du Quick Read examine les responsabilités de ces sociétés dans la promotion et la protection des droits humains au Cameroun à travers l’étude des règles du droit national et international relatives aux sociétés nationales et transnationales, et une étude de cas des sociétés situées dans le quartier de Nkolondom à Yaoundé.

Bonne lecture!

Disponible sur https://www.linkedin.com/…/centre-de-recherche-a-priori…

#CREPEG

#LearnUrRights

#KnowUrRights

Author

Bebga Pencrace

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *